Raguer

Raguer : user par le mouvement.

Le vent et la mer provoquent les mouvements et leurs conséquences. Sans bruit ni fracas, subrepticement le raguage cause des dégâts. La vigilance et les inspections favorise la détection de ses effets avant les conséquences imaginables. Ce quotidien affecte les amarres de Vlimeux… mais j’y veille!

Il en va de même pour le capitaine… Le vent et la mer l’incitent au voyage…. et l’use, subrepticement… inconsciemment, jusqu’à ce qu’il trouve un port accueillant pour s’en rendre compte!

J’ai trouvé ce havre à Olbia.

Ouf… je détecte avoir bougé beaucoup depuis… depuis…..

:)

Je  pose Vlimeux ici, à MOYS de Olbia, pour plusieurs semaines.

Voici la baie d’Olbia

Moulière: « Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger »

Leave a Reply

Your email address will not be published.