Hier, une tempête écrase « Fleet Wood » contre les rochers

Mon  ami  Jack  survit.

Des  blogues  de  marins  racontent  des  quotidiens  occupés  de  réparations,  de  vent  et  de  vagues.  D’autres  détaillent  les  rencontres  et  les  fêtes.  Certains  énumèrent  les  enlignements  et  les  destinations,  les  heures  et  les  vitesses.

Vlimeux,  lui,  n’a  pas  d’histoire.  Il  voyage  à  7  nœuds  par  beau  temps.  Moi,  j’erre  à  vélo,  seul.  Je  récolte  la  nature  et  l’humanité  dans  une  caméra  et  ma  mémoire.

Parfois  nous  partageons  des  rencontres  et  des  ports,  des  repas  et  des  histoires et du vin. Les  mots  échangés,  conscients,  transportent  plus  parce  que  le  temps  est  lent.  Le  lien  avec  l’autre  est  sobre,  simple et  fort.

Mon amitié Jack.

l’histoire

la rencontre

 

PICT0044 (1)Voici le voilier Fleet Wood sur lequel nous partagions un repas, Jack et moi, il y a quelques jours. :(

2 Responses to "Hier, une tempête écrase « Fleet Wood » contre les rochers"

  1. Roger  18 novembre 2013 at 20:30

    La question qui se pose est la suivante: pourquoi le Vlimeux n’a pas subit le meme sort que le Fleet Wood? Chance, hasard, le design du bateau ou…???!!!

    Roger

    Répondre
  2. Marc Pilon  19 novembre 2013 at 16:07

    Vlimeux était resté au port.
    :)

    Répondre

Leave a Reply to Roger Cancel Reply

Your email address will not be published.